Suivez-moi !

Je vous propose de découvrir les 5 facteurs clés qui peuvent occasionner l’hypothermie dans les sports de pleine nature. Vous pourrez ainsi agir en amont, sur la prévention en cas d’exposition plus ou moins prolongé au froid, mais également sur les éventuelles conduites à tenir en cas d’hypothermie.

J’ai abordé dans un précédent article, les risques liés à l’exposition au froid et les réactions que le corps mets en place pour se protéger. Les réactions de notre corps sont étroitement liées à ces 5 facteurs clés.

Quand est-ce qu’il y a réellement refroidissement du corps humain ?
Quels sont les principales causes d’une hypothermie ?
La perte de chaleur est occasionnée par 5 facteurs clés qu’il est nécessaire d’aborder pour se prémunir d’une baisse de température corporelle. Vous comprendrez ainsi quels sont les moyens de se protéger du froid !

Quand est-ce qu’il y a refroidissement ?

Les principales causes d’une hypothermie

L’hypothermie accidentelle se définit par une baisse de la température centrale en dessous de 35° C. Elle entraîne une dépression du système nerveux en lien direct avec la diminution de la température.

  • Une pratique sportive prolongée au froid,
  • L’exposition au vent froid,
  • Un équipement non ou mal adapté,
  • La déshydratation ou la consommation de boissons énergisantes,
  • Notre sensibilité individuelle et notre âge.

Le transfert de chaleur

La chaleur corporelle est la chaleur qui se dégage de notre corps lors d’activités physiques ou simplement générée par le fonctionnement de notre métabolisme (Thermogénèse).

Il y a transfert de chaleur corporelle lorsque la cette chaleur s’échappe de notre organisme. On parle d’échange entre deux systèmes, c’est une notion fondamentale. La chaleur va toujours vers le plus froid !

Quels sont les 5 échanges de chaleur possibles ?

La conduction

Contact direct avec la peau

La conduction thermique est le mode de transfert de chaleur provoqué par une différence de température entre deux milieux en contact.

Les 2 surfaces en contact avec le corps sont à prendre en compte pour mettre en place une prévention active.

Toute partie du corps non couverte est sujet à refroidir le sportif. Les équipements individuels ne sont surtout pas à négliger :

  • Équipement non adapté : taille, épaisseur.
  • Protection insuffisante aux extrémités du corps : gants, bonnet, cagoule, chaussette.
  • Équipement détérioré : trou, usagé, vieillissant.

La convection

Glisse sur la peau

La convection est un phénomène de la mécanique des fluides (vent – eau), qui se produit lorsqu’une zone change de température et qu’elle se déplace.

Dans notre cas, la convection est réalisée par le vent et l’eau mobile. En glissant sur le corps du nageur, ces derniers lui enlèvent de la chaleur. Le chaud se déplaçant toujours vers le froid dans un souci d’équilibre des températures.

Dans la pratique en mer ou dans les sports d’eau vive, il est possible de rajouter sur la combinaison des vestes imperméables adaptés au milieu (type K-way) qui réduit considérablement le phénomène de convection du vent et de l’eau par ruissellement, ces derniers ne pénétrant pas ou peu. Ils épargnent de refroidir la combinaison puis le corps située au-dessous. 


L’évaporation

Lors de l’effort, le sportif va transpirer. L’eau évaporée par sudation emmagasine de la chaleur et par évaporation va entraîner une déperdition de chaleur pour le pratiquant. 

Transpiration
Sudation

La radiation

Le rayonnement est un transfert d’énergie sous forme d’ondes. Chaque être humain émet un rayonnement naturel qui occasionne une perte de chaleur. 

Onde de chaleur

La perspiration

C’est la perte de chaleur par la respiration. L’air expiré est plus chaud que l’air inspiré. Plus la température extérieure est froide, plus elle participera à la baisse de la température interne du corps.

Bonhomme qui perd de la chaleur par la respiration
Respiration

Comment, peut-on ainsi, se protéger du froid ?

Exposé au froid la température interne de notre corps baisse graduellement. Les 3 facteurs les plus important sont la conduction, la convection et le rayonnement.

Mais l’ensemble des 5 facteurs peuvent coexister et baisser considérablement la température corporelle par addition des pertes de chaleur !

Suivant le milieux de pratique (Neige, terre, eau , air) et les conditions météorologique, il est plus facile de comprendre les moyens de s’en protéger. Chacun des milieux privilégie un des 5 facteurs (contact avec l’eau, exposition au vent).  

Dans tous les cas, l’état de l’équipement, l’âge des pratiquants, l’expérience dans le milieu et la météo (soleil, humidité) sont des points sur lesquels il faut porter toute son attention.

Il est également à noter qu’une évolution des conditions dans l’activité est possible. Par conséquent, dans il faudra prévoir dans votre sac, les équipement nécessaire en cas de dégradation des conditions météo (vêtements supplémentaires : coupe-vent, gants, bonnet …), ou d’une prolongation de la sortie pour quelques raisons que cela soit (réchaud, couverture de survie, thermos, vivre de courses…).


Suivez-moi !